Discours d’ouverture de la remise du 7e PLFR de la présidente du RIE, R/Micky SMITZ-PIRON

Mesdames, Messieurs,

Nous allons entamer la séance de remise officielle du 7e Prix Littéraire Richelieu de la Francophonie, qui va être remis dans quelques minutes à Madame Béata UMUBYEYI MAIRESSE pour son très beau livre « TOUS TES ENFANTS DISPERSES ».

Je salue la présence de Madame Typhaine BIARD-HAMON, qui représente Madame l’Ambassadeur de France en Belgique, et de Monsieur David BONGARD, représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Ils nous font l’honneur de rehausser de leur présence cette cérémonie et je leur adresse mes remerciements et ceux du Richelieu International Europe.

Je salue également dans l’assemblée Monsieur Yves NAMUR, Secrétaire perpétuel de l’Académie de Langue et de Littérature françaises de Belgique, Monsieur Eric NACHTERGAELE, Président de l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes académiques et Monsieur Samir MARZOUKI, Président de l’Association internationale des Professeurs de Français. Je les remercie pour l’intérêt qu’ils portent au Prix Littéraire Richelieu de la Francophonie.

Monsieur Donald GEORGE, Directeur de la Maison de la Francité a accepté de nous accueillir aujourd’hui dans ses murs. Monsieur GEORGE, je vous en remercie chaleureusement. Sans vous et sans la Maison de la Francité, cette remise de prix n’aurait pu avoir lieu.

Monsieur Alexandre CIVICO, écrivain, agent littéraire, membre de la direction des Editions AUTREMENT, a accepté de publier le livre de Béata et a souhaité être présent personnellement aujourd’hui. Soyez remercié pour votre présence. Si vous aimez les voyages et si vous accompagnez Béata chaque fois que son livre est consacré par un prix, vous êtes un éditeur comblé.

Pour le Richelieu International Europe, sont présents aujourd’hui la 1ère Vice-Présidente, Mme Corinne CHASSAING, Gouverneure de la Région Neustrie, que je remercie pour son aide, les Gouverneurs des différentes Régions, des présidents de clubs et en particulier Madame Jacqueline FOCANT, Présidente du Club de Dinant, qui a pris en charge l’organisation de ce 7ème PLRF.

Et enfin je termine par Mr Claude LAJON, ancien président du RIE, Trésorier du RIE, qui a suivi attentivement tout le déroulement du PLRF et qui a mis à disposition les budgets nécessaires. Cher Claude, encore merci pour tout ce que tu fais pour le PLRF et pour le RIE.

Je dois excuser notre 2e Vice-Président, Mr Edgar FONCK, retenu par ses obligations professionnelles.

Il me revient maintenant l’honneur, à l’attention de ceux qui n’en font pas partie, de rappeler brièvement ce qu’est le Richelieu International Europe (en abrégé : RIE).

Le RIE est une association issue du mouvement Richelieu international créé en 1944 à OTTAWA, au Canada, dont le but premier a été d’aider les Canadiens francophones à défendre leur langue et leur culture dans un contexte majoritairement anglophone.

Le RIE fédère les clubs Richelieu de Belgique, Luxembourg, France, Suisse et Roumanie, ainsi que les clubs Richelieu actifs en Afrique et en France d’Outre-mer.

Tous ces clubs Richelieu ont pour mission la promotion de la langue française et de la Francophonie notamment par des actions d’aide à la jeunesse via des activités de type culturel, éducatif et social.

Les activités du RIE se déroulent à l’échelle locale et régionale, mais également internationale. Ces activités comportent, par exemple, des conférences sur des sujets d’actualité, des spectacles de théâtre, des concours de rédaction, des tournois d’éloquence, des prix littéraires, des parrainages d’élèves, etc

Plusieurs actions sont menées avec des clubs africains, notamment des transferts de livres vers des écoles qui en sont démunies.

Nous essayons ainsi d’apporter une modeste contribution à la promotion de la langue et de la culture françaises, dans la ligne de ce que fait aujourd’hui – et ce depuis plus de cinquante ans – l’Office International de la Francophonie.

Je passe maintenant la parole à Monsieur David Bongard, représentant de l’Office International de la Francophonie (OIF), qui va nous présenter les différentes activités menées par cette institution.

(DISCOURS de Monsieur David BONGARD)

Je remercie Monsieur Bongard pour cet excellent exposé, qui nous permet de mieux comprendre l’importance du travail que l’OIF effectue de par le monde.

Le Prix Littéraire Richelieu de la Francophonie (en abrégé PLRF) s’inscrit dans la ligne des actions qui viennent d’être présentées par Mr Bongard.

Le PLRF a été créé en 2009 par le Club Richelieu de Paris Neuilly, à l’initiative de Monsieur Louis Bachoud, membre fondateur de ce club.

Attribué tous les deux ans, le PLRF est ouvert à tous les auteurs d’un livre écrit directement en français, mais dont le français n’est pas la langue maternelle – au sens strict du terme –. Il est décerné en coopération avec nos amis canadiens et africains.

Depuis l’année de sa première mise en route, tous les livres candidats, et à fortiori les livres lauréats, ont démontré la grande diversité culturelle de la Francophonie. Tous consacrent la langue française comme un outil remarquable de dialogue des cultures.

Pour le Richelieu International Europe, le PLRF est également une manière concrète de rayonner dans toute la Francophonie.

Je vous explique en quelques mots la procédure suivie. Elle se déroule en cinq étapes :

1) les clubs Richelieu, via les Régions, proposent chacun trois livre qui répondent aux critères fixés.

2) un comité de sélection choisi quatre livres finalistes.

3) les membres des clubs ont six mois pour lire les quatre livres finalistes et se faire une opinion.

Ensuite, c’est un vote qui détermine le lauréat ou la lauréate.

Participent au vote les clubs Richelieu européens, africains et canadiens.

4) le nom du lauréat et le titre de son livre sont proclamés durant la Semaine de la Francophonie.

5) la remise du prix se déroule traditionnellement pendant le congrès du RIE (sauf cette année, le congrès ayant dû être annulé pour cause de contraintes sanitaires).

L’organisation du 7e PLRF a été assurée par le Club de Dinant. Je remercie les adhérents du club, qui ont réalisé un excellent travail. Un tout grand merci à sa Présidente, Jacqueline FOCANT, qui a animé l’équipe. Le Club de Namur a également aidé à l’organisation et je l’en remercie.

Cette année, les quatre livres finalistes retenus pour le PLRF sont :

  • Les Petits de Décembre                de Kaouther ADIMI
  • Le Ghetto intérieur                      de Santiago de AMIGORENA
  • Tous tes enfants dispersés          de Beata UMUBYEY MAIRESSE
  • Port au Prince aller retour            de Georgia MAKHLOUF.

Ce sont quatre livres et quatre auteurs de très grande qualité.

La lauréate qui a emporté le vote n’en a que plus de mérite et le Richelieu International Europe est très heureux et très honoré de lui décerner le 7ème Prix Littéraire Richelieu de la Francophonie.

Chère Béata,

Je vais, si vous le permettez, évoquer quelques étapes de votre vie et de votre carrière.

Vous êtes née et avez grandi à Butare, au Sud du Rwanda, où vous avez fréquenté l’école belge.

Echappant au génocide des Tutsi, vous êtes arrivée en France en 1994, à quinze ans à peine.

Après le lycée, vous poursuivez des études littéraires, vous obtenez un diplôme de l’institut d’études politique de Lille, puis un DESS en coopération internationale et développement à l‘Université Panthéon-Sorbonne.

Vous avez travaillé pour des ONG Internationales avant de vous installer à Bordeaux en 2007, où vous animez des rencontres littéraires.

Ecrivaine franco-rwandaise, votre premier recueil de Nouvelles paraît en 2015. Son titre « EJO », signifie à la fois « hier » et « demain ». Il remporte d’emblée trois prix littéraires.

Votre second recueil, « Lézardes », est publié en 2017 et remporte lui aussi deux prix littéraires. Vous avez également publié un recueil de poèmes

et, en 2019, votre premier roman

« Tous tes enfants dispersés » (Editions Autrement).

Ce livre, très beau et très attachant, à la fois très sombre et très lumineux, nous explique comment les Humains arrivent à transmettre de belles choses, pour le meilleur et malgré le pire.

Il a reçu jusqu’à présent plusieurs prix prestigieux, dont le Prix des cinq continents de la Francophonie, le Prix des racines et des mots, le Prix Ethiophile.

Il reçoit aujourd’hui le Prix Littéraire Richelieu de la Francophonie.

Au nom du Richelieu International Europe, je vous en félicite et je vous remercie d’avoir fait ce très beau cadeau à la littérature française.

Chère Béata,

Puis-je vous demander de présenter votre livre en quelques mots, et peut-être d’en lire quelques lignes, à votre choix, si vous voulez bien.

Béata UMUBYEYI-MAIRESSE explique le contexte de l’écriture de son livre et en lit une page

Chère Béata,

Merci et toutes nos félicitations. Vous avez une remarquable personnalité et un très grand talent.

J’invite la Vice-Présidente du RIE, Corinne CHASSAING, et notre Trésorier, Claude LAJON, à me rejoindre pour remettre le 7e PLRF à la lauréate.

(Remise du prix)

Je remercie tous nos invités pour leur présence, tous les membres de l’équipe du RIE qui ont pris en charge l’organisation du 7e PLRF ainsi que tous les adhérents du RIE qui ont lu les quatre livres sélectionnés et qui ont voté.

Je remercie Monsieur Donald GEORGE, pour la mise à disposition de la Maison de la Francité, ainsi que Monsieur Olivier DAVID, pour avoir assuré l’enregistrement de l’événement. Vous serez avertis quand il sera diffusé sur les réseaux sociaux.

Je félicite Béata pour son très beau livre et je lui souhaite plein succès dans sa brillante carrière d’écrivaine.

Merci à tous.

Micky SMITZ-PIRON Présidente Richelieu International Europe

Vous pourriez également apprécier

LES CLUBS

Sélectionnez le Pays et la Région afin de rechercher le Club à contacter